Le processus de fabrication

La vendange

Si l’hiver et le début du printemps peuvent être très humides dans cette partie du Sud Ouest de la France, la fin du printemps et tout l’été sont chauds et très ensoleillés. C’est exactement le climat qui convient à la vigne. Ses très longues racines (parfois jusqu’à 20m de profondeur), vont puiser l’eau qui sera nécessaire au raisin pendant que les feuilles captent toute l’énergie du soleil qui sera nécessaire au mûrissement du raisin.La vendange se déroule, selon les années entre août et septembre.

L'élaboration du vin

A peine récolté le raisin est immédiatement pressé et le jus légèrement rosé, immédiatement déposé dans les cuves. Le but est en effet d’obtenir un vin à la fois riche en alcool (dû au sucre contenu dans le raisin) et en acide qui assurera une bonne distillation.

Pour l’élaboration de l’Armagnac Trois Mousquetaires® les moûts (jus de raisin) de chaque cépage sont placés dans des cuves séparées, il n’y a donc pas de mélange. Chaque cuvée est étiquetée selon le cépage ayant produit le raisin.

La distillation

Traditionnellement la distillation se pratique durant l’hiver et dans tous les cas avant le 31 janvier.


Trois solutions se présentent alors:


- la distillation au château (c’est le cas pour l’Armagnac des Trois Mousquetaires) le vin ne voyage donc pas et l’eau de vie non plus. Vendange, vinification, distillation et vieillissement se font alors sur plan sans aucun transport. C’est à la fois écologique et rassurant.

- la distillation dans des distilleries professionnelles.


- la distillation à la ferme, grâce à des alambics ambulants, ce procédé étant surtout utilisé par les petites exploitations.

Le principe de la distillation

L’Alambic Armagnacais bénéficie d’un brevet déposé en 1818 par Monsieur Tuillère sous le règne du roi des Français Louis 18. Cet alambic est réalisé en martelé ou laminé et fonctionne au continu.


Pour l’élaboration des Armagnacs les Trois Mousquetaires®, les vins issus des quatre cépages d’origines vont être distillés séparément. L’eau de vie sera ensuite versée dans des barriques en chêne neuves, toujours séparément et vieillira pendant de longues années, séparément.