La zone de production

Trois très petites régions en France ont le droit de produire de l’Armagnac:

- Haut-Armagnac
- Tenarèze
- Bas-Armagnac

Les dernières limites ont été définies en 2005. Trois régions ont été retenues sur deux critères:-La qualité des soles, qui doivent correspondre à un cahier des charges destiné à obtenir le vin qui servira à la distillation.-Les conditions climatiques, prenant en compte la pluviométrie, l’humidité, etc.

Le Bas-Armagnac

Il représente 57% des surfaces de vignes. La première ville est EAUZE où siège d’ailleurs le bureau National Interprofessionnel de l’Armagnac. Son sol, sablo-limoneux donne des Armagnacs légers et fruités.

Le Tenarèze

Il représente 40% des surfaces de vignes. La ville principale est CONDOM? ville réputée pour se cathédrale et son port fluvial! (établi sur la Baîse, c’est de ce port que, dans le passé, les Armagnac étaient exportés vus le reste de la France ou dans le reste du monde). Son sol, argile-calcaire donne des Armagnacs plus riches et plus forts. Il nécessite donc une période de vieillissement plus longue.

Le Haut-Armagnac

Il ne représente que 3% des surfaces de vignes destinés à l’Armagnac le reste des vignes est destiné à la production de vin. La principales ville est AUCH (réputée pour sa magnifique cathédrale Sainte marie, clamé au patrimoine de l’Unesco). Cette zone d’appellation a été réduite en 2005 (pas rapport au décret de 1935) et 104 villages (sur 230) ont été officiellement retirés de l’appellation Armagnac.